Été escamoté, autres montagnes russes en vue

Nous vivons une époque intense, parsemée de contrastes et d'imprévus continuels, même nous Québécois, êtres humains parmi les plus nantis (et sympathiques...) de la planète.


Toutefois, la pandémie n'a pas ai à la joie de vivre, au contraire, les êtres humains sont de plus en plus isolés, solitaires, renfermés et méfiants les uns envers les autres, c'est ce que je constate dans les différents cercles que je fréquente.


La plupart d'entre nous ne semblent ne pas comprendre que leur passage sur terre n'est qu'éphémère et que tout ce que nous accomplissons ou pas, laisse des traces , que ce soit dans la matière, dans l'univers ou encore dans les mémoires de ceux qui nous connaissent ou nous ont connu.





Une des recettes valables que prônent d'ailleurs toutes les formes spiritualités est la compassion, l'entraide et la solidarité. L'Amour, Crisse! comme dirait cette chère comédienne si sympathique et qui a roulé sa bosse.


Quand on partage nos acquis, nos connaissances, nos outils, nos aliments voire nos véhicules et notre espace de vie, on reçoit beaucoup, si on choisit bien nos vis-à-vis, bien sûr, de nouvelles bénédictions au mieux, des leçons au pire...Trève de philosophie à deux sous ou de morale sentencieuse, mais à 66 ans bien sonnés, je peux bien faire quelques déductions et les partager avec vous?


Dans tous les cas, dans l'échange on évolue toujours, on grandit on comprend mieux les univers que nous frôlons, traversons et intégrons en partie.

Pour moi, un bon exemple de vie en évolution constante se manifeste dans la flore si diversifiée et si unique dans ses aspects composantes et vertus, chaque espèce étant unique et toujours utile dans son contexte de vie car oui la nature fait bien les choses.


Les êtres humains pas toujours, car vérité de La Palisse, sans aucunement prôner le communisme , car on voit bien ce qui se passe dans les pays totalitaires et combien la folie hégémonique de conquête à tout prix ne génère que victimes innocentes, mort et destruction... Après la pandémie, la guerre et ses conséquences bouleversent le monde entier et les plus faibles en souffriront plus que jamais.

Un des seul refuge, source de nourriture, de remèdes et beauté universelle a toujours été la nature te plus particulièrement la forêt.``La liberté est fille des forêts, c'est toujours là qu'on se réfugie lorsque ça va mal!`` écrivait Romain Gary.

C'est dans la nature la plus sauvage possible, outre les maringoins et les ours, que je trouve mes plus grandes sources de joie. Auprès des enfants et des femmes éveillées aussi, Dieu merci, de plus en plus nombreuses et décidées à transmettre leur valeurs, avec fermeté et verve plus elle avancent en âge.

Vive les Mères et les mamies au front , qui crient, marchent et luttent pour du pain bio et des forêts toujours debout!

Ce qui n'empêche pas, au contraire, de prôner l'Amour et de tout faire pour mieux préserver les beautés du monde qui restent !

Si courte, une vie humaine, alors aimez, travaillez à ce qui vous touche le plus et émerveillez-vous le plus souvent possible!

Malgré le chaos apparent, transitoire on le souhaite, partagez de moments avec vos semblables et passez toutes et tous un bel été, fleuri, inspirant et lumineux! Et dégustez tous chaque jour les roses fleuries si éphémères de la vie!


Tant qu'à être, autant me coller sur Normand l'Amour lui-même, qui continue à nous bénir de l'au-delà!





Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square