Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Décembre, noir blanc et rouge

December 26, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est fou comme le temps passe vite quand on vieillit!

 

Toutefois, rien de mieux que le changement dans une vie de semi-liberté bien méritée pour remplir son esprit et ses journées de visions, de présence et de sensations toujours intenses. Même si on commence à se ratatiner quelque peu à soixante ans bien sonnés, c'est pas une raison pour devenir une vieille croûte ou une mégère asséchée et ronchonneuse!

 

Si bonne et belle la vie, quand on se débarrasse de ses carcans, illusions, contraintes et obsessions. De ce côté-là j'ai donné, Merci, et pour que d'autres y succombent moins longtemps, j'ai raconté mon histoire dans la Lionne qui poursuit son chemin et touche ça et là les coeurs et consciences. Tant mieux, c'était là mon premier but!

 

Donc, j'amorce mon 36 ème hiver ici et, si le froid et les routes de campagne glissantes me dérangent encore, je m'émerveille toujours, de la blancheur ouatée de la neige si abondante cette année encore, des silhouettes sombres de mes amis les arbres qui s'en détachent si joliment.

Je monte le thermostat (Ste Hydro, lâchez-nous pas!!!) et je nourris le feu intérieur et mon sang qui bouillonne quand je nourris mon âme de poésie et de passion. Je tente de rester en connexion avec les âmes et coeurs des gens que j'aime et la forêt proche, si vibrante au-delà des apparences, conifères, grands pins en tête, pointant le ciel, toujours patients et bienveillants.

 

Pas non plus atteinte d'optimisme béat : conflits sanglants en Afrique et au Moyen Orient, 85 000 enfants morts de faim au Yémen, Tsunami en Indonésie, des fous paranoïaques maîtres du monde des apparences, les Canadiens les plus grands pollueurs, la planète qui encaisse et soupire de plus en fort... 

 

Ne pas se boucher les yeux de la conscience mais vivifier ceux bien vivants qui veulent le rester ...

 

Déguster le temps de retrait parfait pour oeuvrer et tenter encore de nourrir, de nommer et de préserver le peu de beauté pour le monde qui reste, encore à nommer, à préserver, à repenser.

 

Bon an neuf deux mille dix neuf, aimez et travaillez bien, même en pensée pour recommencer, car tout le reste est secondaire .

 Vivifier le vivant en-dehors et au-dedans, rien de plus important !

 

Aho! 

 

 

F

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square