top of page

Priorités et souhaits pour 2023

Priorités et souhaits pour 2023






Au début de l’année, du moins dans la civilisation chrétienne occidentale, on formule intérieurement ou à haute voix ses priorités pour l’année à venir.


Voici un court résumé écrit des miennes.


À presque 67 ans, après une vie tumultueuse, plusieurs accidents et quelques excès, je commence à sentir les limites de mon corps et, malgré de bons outils naturels et quelques connaissances moult fois vérifiées, je commence à comprendre comme jamais auparavant dans ma chair l’importance de la santé.


Ma priorité est de rester autonome et libre de mes mouvements le plus longtemps possible. Le système de santé étant gravement déficient, moi-même en attente d’une simple chirurgie de cataracte depuis 10 mois, difficilement accessible gratuitement sauf pour les très riches, il faut absolument prendre soin nous-mêmes de ce complexe et fabuleux organisme qu’est notre corps physique.

Voir clair, encore plus pour une écrivaine et herboriste de terrain, est une condition sine qua non pour bien avancer, lire et écrire, écrire encore….


Ensuite, aimer mieux sera mon autre priorité, m’aimer mieux moi-même surtout, sans trop de complaisance ni d’égocentrisme, mais cesser de me sacrifier pour attirer l’attention et la pitié de l’autre, y compris de nos enfants...

Pas facile quand on a appris depuis la petite enfance que l’amour aussi c’est donnant donnant ! Et comme femme, immigrée et marginale, il faut en faire plus que quiconque, bien sûr!


J’ai enfin compris que ce n’est pas nécessaire de se plaindre pour rien, voire très nuisible pour attirer l’attention des autres, car l’amour vrai coule de source vers les cœurs ouverts et nous revient tout naturellement ou pas.

Nous n’avons que peu de pouvoir sur l’amour venant de l’autre, en fait sommes seulement responsable du nôtre.

Mais une vie sans amour, ce n’est pas une belle vie!


Ensuite, en voyant plus large, j’essaie de mieux comprendre et déchiffrer l’environnement proche et le monde végétal en particulier, soixante ans d’observation attentive et six livres plus tard n’ont pas suffi à comprendre le monde végétal, mais ça commence à se clarifier. J'ai passé une bonne partie de l'année 2022 à remettre à jour mon premier best seller Plantes sauvages médicinales qui a été modifié et mis à jour avec bien plus d'importées utiles, comme moi et vos ancêtres visages pâles, voraces mais pas tous nuisibles, oh que non!


Il reste tant à faire pour protéger le peu de beauté originelles qui restent, animaux et êtres humains singuliers,

y compris!

La récente COP 15 sur la biodiversité nous sensibilise au déclin des espèces et c’est le cas dans nos forêts, montagnes et zones humides, où les animaux et plantes indigènes sont désormais limitées à moins de 4% du territoire protégé, en Estrie comme en Montérégie!




C’est grave mais comme vieille nouvelle recrue dans l’association Mères au front, je suis réconfortée par le fait que nous sommes de plus en plus nombreuses à lutter pour le vivant sous toutes formes, d’autant plus pour l’amour de mes enfants et des leurs, présents et à venir…


Un autre de mes souhaits sera de revisiter ma belle Alsace et France d’origine, et y revoir la famille de mon cher frère en Allemagne et mes amies d’alors jamais perdues de vue.


Et de mieux étudier la flore médicinale tropicale, l’hiver si possible…


L’amitié durable constitue un autre aspect de ma vie que j’aimerais mieux nourrir, la pré-retraite le permettant, car les vrais amis, ce qui durent et qui sont là dans les épreuves comme les moments heureux, sont de plus en plus précieux, précieuses en fait, car les femmes sont bien plus nombreuses dans mes cercles rapprochés.


Mon dernier souhait est d’explorer et de porter mieux et de plus en plus souvent la parole poétique, ce si bel art de partager son regard sur le monde via nos émotions profondes. C’est un si beau moyen et de mieux se comprendre, soi-même et l’autre, par l’expression de son univers intérieur avec des paroles intelligibles déclamées ou bien tournées à l’écrit. Ici mon plus grand défi sera d’abréger, excessive comme je suis !


La santé, l’amour, l’amitié, la famille, la nature et la poésie : voici mes priorités pour l’année à venir.


Je vous souhaite de trouver de la joie, sinon la sérénité à travers vos propres choix et résolutions.



Bonne année encore toute neuve à chacune et vous toustes!


Que la vie voit soit douce, sans pour autant vous boucher les yeux et le cœur sur les malheurs du monde!


Anny-Baba Schneider-Siegrist, redevenue la fée des bois de Shefford


Début janvier 2023







Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page